Les 9 vies de Norodom Sihanouk

Sihanouk, roi du Cambodge

« avoir neuf vies comme un chat » signifie que l’on se tire toujours des situations les plus délicates (NB : Les Italiens, les Espagnol et les portugais ne lui en accordent que sept). Et des situations délicates, Sihanouk en a connu !

Reprenant le roman précédent « Norodom Sihanouk, jusqu’au dernier« , paru aux éditions Baudelaire, à compte d’auteur, je l’ai complété pour raconter toute la vie de Norodom Sihanouk.

Ariane Mnouchkine a mis en scène, au Théâtre du Soleil, L’histoire terrible, mais inachevée de Norodom Sihanouk, roi du Cambodge. C’était en 1985. Depuis, sa vie s’est achevée (en 2012) et la fin n’a pas déçu !

Voici donc ce prince d’Asie avec ses éclats et ses ombres dont la naissance est marquée par un horoscope qui annonce qu’il sera un grand homme, lui qui a vu le jour dans un tout petit pays convoité par ses voisins, le Viêt Nam et la Thaïlande, et qui a dû recourir au protectorat français, lui qui n’a même pas l’espoir d’en devenir le souverain. Et pourtant cette prévision va changer son destin.
Le roman permet de parcourir le XXe siècle au Cambodge : guerre du Pacifique, guerre d’Indochine, guerre du Viêt Nam, génocide orchestré par les Khmers rouges, dix années de résistance contre l’envahisseur-libérateur vietnamien…
Et de répondre à la sempiternelle question que l’on se pose sur Sihanouk : est-t-il coupable de la mort de 1,5 à 2,5 millions des siens ou le seul criminel est-il Pol Pot ?

Norodom Sihanouk, jusqu’au dernier

de la création du Sangkum à sa mort

1955-2012

Sihanouk avait apporté l’indépendance à son peuple sans verser une goutte de sang.
Il était parvenu à maintenir le Cambodge en dehors de la guerre du Viêt Nam.
Et puis, tout a basculé.
De 1970 à 1975, ce fut la plus impitoyable des guerres civiles.
De 1975 à 1978, un à trois millions de Khmers disparurent dans les champs de la mort.
Et puis, quand tout fut achevé, quand après avoir détruit, ils furent détruits, les Khmers rouges ont ressurgi et ont continué à se battre !
Car leur histoire ne finit pas en 1979 !

Attention le livre n’est plus édité par les Editions Baudelaire.

Le roman Les 9 vies de Norodom Sihanouk reprend d’ailleurs ce livre dans sa deuxième partie.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*